Sept plats traditionnels pour un vrai déjeuner romain | Turismo Roma
Vivre à Rome, découvrir Rome
Services touristiques et offre culturelle
+39060608
Your tailor-made trip

Social Block

You are here

Sept plats traditionnels pour un vrai déjeuner romain

Filetti di Baccalà

Simple mais savoureuse, la cuisine romaine est idéale pour un déjeuner aux saveurs traditionnelles, qui rappelle les chaleureuses atmosphères de famille du passé, caractérisées par une excellente cuisine.

Voici notre proposition pour vous mettre à l’épreuve aux fourneaux et préparer un repas succulent, avec sept propositions de vrais Romains!

Si l'appétit vient en mangeant, quoi de mieux qu'un croustillant frit pour commencer? Fleurs de courgette ou filets de morue? Les deux sont à se lécher les doigts! Les fleurs doivent être très fraîches, elles doivent être remplies de mozzarella et d’anchois ; les filets sont jetés dans l’huile bouillante après les avoir passés dans la pâte à frire. Inoubliables.

Spaghettis ou nouilles? Ce qui est important c’est qu’ils soient crémeux, savoureux et al dente! Nous parlons des spaghettis  "cacio e pepe " (fromage et poivre), une recette simple mais chargée d’histoire, qui se prépare en seulement quinze minutes et doit sa renommée aux excellents fromages de brebis qui se produisent dans tout le Latium.

Bien-aimé et célèbre dans le monde entier est le premier plat que nous vous suggérons en alternative: malgré les origines incertaines, les spaghettis à la  "carbonara"  sont le plat le plus représentatif de Rome. Exclusivement à base de produits locaux, œufs, guanciale et pecorino (fromage) romain, et interdiction absolue de crème! Exceptionnel!

Quel repas serait-ce sans une bonne seconde? La tradition romaine a toujours fait un usage savant du cinquième quart, c’est-à-dire les abats et les parties moins précieuses de l’animal, et de cela sont nés des recettes extraordinaires. Nous vous proposons un grand classique, au goût intense: la queue à la  "vaccinara" , la queue de bœuf ou de veau, servie avec des légumes, dont la préparation la plus riche prévoit l’utilisation de pignons, de raisins secs et de cacao amer.

Incontournable sur les tables romaines : l’artichaut "à la romaine" garni d’arômes et de forme caractéristique debout, ou croustillant "à la giudia", selon l’ancienne recette de la cuisine juive-romanesque. C’est le roi des légumes !

Nous terminons en beauté avec un gâteau extraordinaire: la tarte aux griottes et à la  "ricotta" , à base d'une pâte sablée farcie de confiture de griottes et de ricotta aromatisée à la sambuca, le tout recouvert d'une seconde pâte sablée.

Une tranche ne vient jamais seule !

Est-ce que vous êtes prêts à vous en lécher les babines ?

TAG 
Curiosità

Media gallery

Media gallery
Spaghetti cacio e pepeSpaghetti alla carbonaraCoda alla vaccinara - Checchino dal 1887Carciofi Crostata visciole e ricotta - Forno Boccione