Les gnocchi du jeudi | Turismo Roma
Vivre à Rome, découvrir Rome
Services touristiques et offre culturelle
060608
Your tailor-made trip

Social Block

You are here

Les gnocchi du jeudi

Gnocchi di patate

Les ottobrate romane sont synonymes de sorties hors des murs, à la campagne. Les chaudes journées ensoleillées de l’octobre romain et les fêtes champêtres liées à la vendange ont depuis toujours attiré les romains vers les vignes des proches châteaux ou vers la campagne verdoyante. Depuis le dix-huitième siècle, les visiteurs étrangers de passage à Rome ont toujours été surpris par le climat joyeux de fête qui, les jeudis et dimanches, impliquait le peuple à tel point que pour participer aux ottobrate, le petit peuple s’endettait souvent en faisant des prêt sur gage au Mont de Piété. À pieds, en « carettella », la typique charrette tirée par des chevaux, les Romains endimanchés partaient à la campagne : Pont Milvio, San Giovanni, Porte Pia, San Paolo, Monte Mario et Monteverde qui, jusqu’à la moitié du dix-neuvième siècle étaient couverts de potagers et de vignes. Mais le Testaccio était la destination préférée car, depuis le dix-septième siècle, des caves avaient été creusées à la base de la colline constituée de l’accumulation artificielle de fragments de pots et autres, et fournissaient une température idéale pour la conservation du vin.

Le programme de la fête prévoyait des jeux équestres, des mâts de cocagne, des courses champêtres, des orchestres, des chants et des danses comme le typique « sartarello » et, bien entendu, des gueuletons et du vin en abondance. Le menu de ces journées prévoyaient toujours les gnocchi, les tripes et l’agneau de lait au four ou « scottadito » (brûle-doigt) c’est-à-dire sur la braise. Sur les traces de la tradition, nous proposons un plat qui nous rappelle le climat de fête des ottobrate romaines et des journées hors des murs, sous le signe de la convivialité et de l’allégresse : les gnocchi. Ceux à la romaine sont célèbres et réalisés avec de la semoule. Les plus ordinaires sont ceux du jeudi réalisés avec les pommes de terre, appelés ainsi parce que leur apparition sur le menu était généralement réservée à ce jour de la semaine.

La recette : les gnocchi du jeudi

Ingrédients
•5 kg de pommes de terre
•125 g de farine blanche
•2 jaunes d’œuf
•125 gr. de beurre fondu
•125 gr. de parmesan râpé
•sel

Préparation

Laver soigneusement les pommes de terre et les faire bouillir avec la peau dans de l’eau légèrement salée. Peler les pommes de terre, les écraser, les mélanger à la farine ave une pincée de sel. Battre à part les jaunes d’œuf et les ajouter en mélangeant avec soin jusqu’à ce qu’ils soient absorbés. Lorsque le mélange est prêt, en prendre une poignée, l’aplanir avec les mains sur le plan de travail enfariné, en lui donnant la forme oblongue d’une saucisse d’un diamètre maximum de 1 cm. Avec un couteau, couper la pâte en tronçons de 2 cm environ, les mettre sur un torchon propre pendant une heure et laisser sécher. Une fois secs, les plonger dans de l’eau bouillante dans une grosse casserole, en les laissant cuire deux minutes jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface. Les récolter avec une écumoire en les mettant dans un grand récipient. Verser le beurre fondu et le parmesan râpé.

Où manger les gnocchi
• Felice, via Mastro Giorgio, 29, Rome. Tél 065746800
• Grappolo d'Oro, Piazza della Cancelleria, 80-84. Tél. 066897080
• L'Asino d'Oro, via del Boschetto, 73, Rome. Tél. 0648913832
• L'Osteria di Monteverde, via Pietro Cartoni, 163 -165. Tél. 0653273887
• Osteria dell'Angelo, via Bettolo, 24, Rome. Tél. 063729470
• Palatium, via Frattina, 94, Rome. Tél. 0669202132

Media gallery