Le Musée de La Sculpture Antique Giovanni Barracco | Turismo Roma
Vivre à Rome, découvrir Rome
Services touristiques et offre culturelle
060608
Your tailor-made trip

Social Block

You are here

Le Musée de La Sculpture Antique Giovanni Barracco

Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco
Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco
Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco
Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco
Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco
Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco

Dans le premier catalogue de la collection, publié en 1893, Barracco énonce les critères qui ont guidé la formation de sa collection : « J'ai constaté que ce n'était plus possible d'étudier à fond l'art grec, sans tenir compte des courants d'art les plus anciens (Égypte et Asie) qui ont donné la première impulsion à l'art grec. J'ai alors introduit dans ma collection des exemplaires instructifs de la sculpture égyptienne, assyrienne et chypriote.

Profitant de circonstances favorables, j'ai pu constituer un petit musée de la sculpture antique comparée. En dehors de certaines lacunes, auxquelles j'espère remédier rapidement, les écoles les plus importantes de l'antiquité sont correctement représentées : l'art égyptien dans toutes ses principales phases, de l'époque des pyramides à l'époque où la terre des pharaons perd son indépendance ; l'art assyrien dans ses deux périodes : celle d'Assur-nazir-habal et celles des Sargonides ; et enfin l'art chypriote, qui n'est pas le moins curieux de tous.

Quant à la Grèce, la période archaïque, les grandes écoles des Ve et IVe siècles, puis la période hellénistique sont représentées par des pièces remarquables. C'est la même chose pour l'Étrurie. Une petite place a été réservée à la sculpture palmyre qui peut être considérée comme l'un des derniers reflets de l'art classique. »

Pour la réalisation de son ambitieux projet, Barracco a travaillé principalement en collaboration avec deux des experts les plus reconnus d'art antique de l'époque : Wolfgang Helbig, second secrétaire du prestigieux Institut Archéologique Germanique, qui s'est par la suite retiré dans la magnifique Villa Lante sur le Janicule, d'où il a participé activement à la vie animée des antiquaires romains. Ludwig Pollak qui, après de brillantes études archéologiques à Vienne, avait déménagé à Rome pour devenir rapidement un protagoniste de la vie culturelle de la ville, surtout dans le commerce antiquaire. Pollak, dont les intérêts variés allaient du classique au moderne, s'est rapidement transformé en un ami proche et un conseiller précieux pour les achats des pièces.

La collection, regroupée avec soin pour former un « musée de la sculpture antique comparative », comprend des œuvres d'art égyptiennes, assyriennes, phéniciennes, chypriotes, étrusques, grecques et romaines, et même quelques exemplaires d'art médiéval.

Quant à l'art égyptien, auquel Barracco a consacré une attention majeure, la collection comprend des fragments remarquables de la sculpture funéraire, notamment des premières dynasties. La collection, outre les œuvres achetées sur le marché international, s'est enrichie de pièces importantes découvertes au cours des fouilles du XIXe et du début du XXe siècle dans divers lieux italiens : signe de la pénétration de la culture égyptienne en Italie à l'époque romaine. Un magnifique sphinx d'une reine de la XVIIIe dynastie (1479-1425 avant JC), a été découvert à Rome dans le sanctuaire d'Isis du Champ de Mars. Tout aussi importante est la tête du pharaon Séthi Ier (XIXe dynastie, 1289-1278 avant J.C.) réutilisée comme matériau de construction dans le château Savelli de Grottaferrata.

L'art assyrien est représenté par uneimportante série de reliefs avec des scènes de guerre, de déportation des prisonniers et de chasse, provenant des palais royaux de Ninive, Nimroud et Khorsabad dans le nord de la Mésopotamie. Les reliefs, qui datent entre le neuvième et le septième siècle avant J.C., se réfèrent aux souverains les plus importants de l'empire néo-assyrien. Une pièce particulièrement importante est le fragment qui reproduit la figure d'un génie ailé à genoux, élément typique du langage mythique et symbolique de l'art assyrien, attribuable au règne d'Assurnazirpal II (883-859 avant J.C.) et de Nimroud.

Un secteur particulièrement intéressant du musée recueille des échantillons d'art chypriote, identifié comme un élément de médiation entre le monde oriental et le monde grec. Des figures de divinités, comme le typique Herakles-Melquardt (Ve siècle avant J.C., une contamination entre le monde grec et phénicien), des images d'offrants et même un petit chariot en jouet trouvé dans une tombe, offrent une vue d'ensemble unique de l'art de Chypre parmi les musées romains.

Outre certaines pièces importantes étrusques, ce sont les sculptures grecques les plus représentées dans le musée. À commencer par des exemples importants d'art archaïque réalisés en Grèce et dans les colonies occidentales, suivis d'exemples remarquables des grandes écoles artistiques de la Grèce classique : des copies de très grande qualité des originaux de Myron, Phidias, Polyclète, Lysippe illustrent quelques-uns des plus célèbres chefs-d'œuvre de la sculpture grecque du Ve et IVe siècles avant J.C. Une place particulière est réservée aux originaux grecs, particulièrement nombreux étant donnée la collection relativement petite.

À travers une série d'œuvres d'art hellénistique, nous sommes accompagnés vers les formes d'expression les plus caractéristiques de l'art romain : des portraits sont présents ainsi que le fragment d'un important relief historique, une grande tête de Mars provenant d'un monument public et quelques pierres tombales provenant de Palmyre, en Syrie. Deux panneaux de la cathédrale de Sorrente (X-XIe siècle) et un fragment de la mosaïque de l'abside de Saint-Pierre médiéval (XIIe-XIIIe siècle) concluent l'exposition : « C'est ici que ma collection se termine, à plusieurs milliers d'années de son point de départ, qui remonte au début des dynasties des rois d'Égypte.»

Giovanni Barraco, baron calabrais, descendant d’une vieille famille noble, huitième de douze enfants et membre du Parlement de l'Italie unie depuis plus de cinquante ans, a consacré sa vie à créer ce panorama saisissant de la sculpture antique. Il donna sa prestigieuse collection qui compte 400 œuvres à la ville de Rome en 1902, avec le bâtiment qu'il avait construit pour l'abriter. Des raisons urbaines ont conduit, en 1938, à la démolition du musée conçu par Gaetano Koch entre le Corso Vittorio Emanuele et le Lungotevere. C'est seulement en 1948 que la collection de sculptures fut installée dans son emplacement actuel du Palazzo Regis, dit « Farnesina ai Baullari », une architecture raffinée du XVIe attribuée à Antonio da Sangallo et datant de 1523.

Dans les années 90 du vingtième siècle, une réorganisation complète de l'aménagement du musée a été effectuée, en étudiant la distribution des sculptures dans les salles selon la civilisation d'appartenance et en mettant en place la collection dans des espaces rappelant une maison privée : des bases élégantes en fer et acajou et des vitrines lumineuses et spacieuses accueillent les œuvres de petite taille. Le résultat est un petit musée à échelle humaine, très élégant, et extrêmement passionnant qui accueille le visiteur et l'accompagne dans un voyage entre les civilisations de la Méditerranée, comme Barracco l'avait prévu.

You may also be interested in

Informazioni

Indirizzo 
POINT (12.4726957 41.8968368)
POINT (12.4725106 41.896845)
Orari 

The museum is closed

Please Note: please check our Notice page http://en.museobarracco.it/servizi/avvisi for special openings and/or temporary closures

Contatti 
Email: 
info@museobarracco.it
Facebook: 
www.facebook.com/pages/Museo-Barracco/68291866618
Fax: 
0039 06 68214105
Telephone: 
0039 060608 tutti i giorni dalle 9.00 alle 19.00
Telephone booking: 
Per gruppi e scuole 060608 tutti i giorni 9.00-19.00.
Twitter: 
http://twitter.com/museiincomune
Web site: 
www.museobarracco.it
Servizi 
Archivio fotografico
Audioguida
Audioguide in lingua
Guardaroba
Punto vendita prodotti editoriali
Visite didattiche
Visite didattiche per le scuole
Visite guidate
Visite guidate in lingua
Visite tattili per ipovedenti e non vedenti
Share Condividi

Locations

Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco, Corso Vittorio Emanuele II, 166a
Corso Vittorio Emanuele II, 166a
41° 53' 48.6132" N, 12° 28' 21.7056" E
Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco, Vicolo dell'Aquila
Vicolo dell'Aquila
41° 53' 48.642" N, 12° 28' 21.0396" E

Media gallery

Media gallery
Museo di Scultura Antica Giovanni BarraccoMuseo di Scultura Antica Giovanni BarraccoMuseo di Scultura Antica Giovanni BarraccoMuseo di Scultura Antica Giovanni BarraccoMuseo di Scultura Antica Giovanni Barracco

Node Json Map Block

Interactive map

Choose events and services nearby