Église de Santa Maria dei Miracoli | Turismo Roma
Vivre à Rome, découvrir Rome
Services touristiques et offre culturelle
+39060608
Your tailor-made trip

Social Block

You are here

Église de Santa Maria dei Miracoli

Chiesa di Santa Maria dei Miracoli

Située sur la Piazza del Popolo entre la Via del Corso et la Via di Ripetta, au nord de l’ancien Campo Marzio, l’église Santa Maria dei Miracoli est l’une des églises « jumelles », avec Santa Maria in Montesanto.

Sa construction est due à une légende qui raconte qu’un miracle s’est produit sur les rives du fleuve à Rome. Le 20 juin 1325, une mère désespérée a invoqué la Vierge Marie, peinte sur un mur des rives du fleuve, pour sauver son enfant tombé dans les eaux du Tibre. Une fois l’enfant sauvé, en souvenir de l’événement prodigieux, il fut décidé de construire une chapelle dédiée à la Vierge Marie dans laquelle fut placée l’image miraculeuse qui, dès lors, est connue sous le nom de Madone des Miracles.

En raison des débordements continus du fleuve qui mettaient en danger la chapelle et l’image de la Vierge, il fut décidé en 1590 de déplacer le tableau dans l’église de San Giacomo in Augusta, où il peut encore être admiré aujourd’hui. Dans l’ancienne chapelle, cependant, fut placée une copie. Les inondations continuelles, dont la crue dévastatrice de 1530 qui submergea complètement la chapelle, poussèrent le pape Alexandre VII à construire, en 1661, une nouvelle église sur la Piazza del Popolo pour abriter la copie de l’image de la Madone des Miracles.

Les travaux, confiés par le cardinal Girolamo Gastaldi (1616-1685) à l’architecte Carlo Rainaldi (1611-1691), commencèrent en 1675, soit 14 ans après l’ordre du pape et 13 ans après la fondation de l’église dite jumelle de Santa Maria in Montesanto, et furent achevés par Carlo Fontana (1638-1714) en 1679. En 1681, l’église fut consacrée et inaugurée.

À l’extérieur, l’église présente un portique rectangulaire en travertin couronné par un fronton sur lequel est gravé le nom du cardinal Gastaldi. Les colonnes qui composent le pronaos étaient à l’origine destinées aux clochers de Saint-Pierre conçus par le Bernin, mais ils ne furent jamais construits. Sur le parapet se trouvent dix statues représentant des saints et des saintes, réalisées entre 1676 et 1677.

Le dôme, recouvert d’ardoise, est octogonal et a été conçu et construit par Carlo Fontana. Le clocher s’élève en reflétant celui de l’église de Santa Maria in Montesanto.

À l’intérieur, l’église a un plan circulaire avec deux chapelles de chaque côté. Au centre du sol, une plaque circulaire porte les armoiries du cardinal Girolamo Gastaldi.

Sous l’autel de la première chapelle à gauche, la chapelle Saint-Antoine, se trouvent les restes sacrés de Sainte Candida la Martyre, trouvés dans les catacombes de Priscilla sur la Via Salaria devant la Villa Ada, et le monument funéraire dédié à Antonio d’Este, disciple et ami d’Antonio Canova. La deuxième à gauche est la chapelle du Rosaire, dont le retable représente la "Madone du Rosaire", une œuvre du XIXe siècle, dont l’original est conservé dans la basilique de Santa Balbina. À droite, nous trouvons la chapelle de Saint-Joseph et la chapelle de l’Assomption.

Au centre du maître-autel, une œuvre d’Antonio Raggi, quatre anges encadrent l’image de la Madone des Miracles, une copie réalisée au XVIe siècle, dont l’original se trouve dans l’église de San Giacomo in Augusta dans la Via del Corso.

À gauche du presbytère, se trouve le monument sépulcral du cardinal Girolamo Gastaldi et à droite celui de Benedetto Gastaldi, couronné par quatre statues représentant la Foi, l’Espérance, la Prudence et la Tempérance.

L’église, comme sa jumelle, se dresse sur les restes de deux tombes pyramidales, semblables à celle de Caius Cestius, datant de l’époque d’Auguste. Celles-ci formaient probablement une entrée monumentale au Campus Martius, ce qui est la fonction des deux églises aujourd’hui.

Curiosités
À première vue, observées du centre de la Piazza del Popolo, l’église de Santa Maria dei Miracoli et l’église de Santa Maria in Montesanto semblent parfaitement identiques, elles sont d’ailleurs connues sous le nom d’églises « jumelles », mais en les regardant de plus près, elles ne le sont pas.

Le pape Alexandre VII désirait créer un point focal afin d’attirer l’attention de ceux qui seraient passés sur la place, et décida de construire deux églises symétriques. Toutefois, l’architecte Rainaldi, le constructeur de Santa Maria dei Miracoli, pouvait jouir d’un espace plus limité pour l’église, c’est ainsi qu’il trouva une façon géniale de résoudre le problème. Il pourvut le bâtiment d’un dôme octogonall – celui de Santa Maria in Montesanto est dodécagonal – et d’un plan circulaire – l’autre est elliptique.

You may also be interested in

Informations

Adresse 
POINT (12.4766853 41.909439)
Horaires 

Per gli orari delle messe e le modalità di visita rivolgersi ai contatti indicati.

Contacts 
Telefono: 
06 3610250
Share Condividi

Location

Chiesa di Santa Maria dei Miracoli, Via del Corso, 528
Via del Corso, 528
41° 54' 33.9804" N, 12° 28' 36.066" E

Pour connaître tous les services d'accessibilité, visitez la section Rome accessible.

Media gallery

Node Json Map Block

Carte interactive

CHOISISSEZ LES ÉVÉNEMENTS ET LES SERVICES À PROXIMITÉ