Sur les traces du dieu Mithra | Turismo Roma
Vivere Roma, scoprire Roma
Servizi turistici e offerta culturale
060608
Il tuo viaggio su misura

Social Block

You are here

Sur les traces du dieu Mithra

Mitreo di San Clemente

Dans la Rome antique, le culte zoroastrien de Mithra, dieu de la lumière, a eu une diffusion importante à l'époque impériale, arrivant à rivalisé avec le christianisme, avec lequel il a diverses analogies.
Mithra est née d'une vierge le 25 décembre dans une grotte ; il est mort à 33 ans; les fidèles, en sa mémoire célèbrent un repas tous ensemble.
Un itinéraire à Rome dans les lieux de Mithra comprend : la basilique de Saint Clément, le Mithraeum Barberini, le Mithraeum de Sainte Prisca, dans l'Ara Maxime d’Ercole, connu sous le nom de Mithraeum du Circus Maximus, et les 16 Mithraeum situés dans la zone archéologique d’Ostie antique.
Le niveau inférieur de la basilique de Saint Clément était dédié au culte de Mithra. Des sièges sont disposés pour les adeptes sur les côtés de la salle. Au centre, l'autel avec la Tauroctonie : le dieu Mithra tuant le taureau pour donner vie et fécondité à l'Univers.

Le Mithraeum Barberini, derrière le palais Barberini, est parmi les mieux conservés de la ville. La partie plus intéressante est la peinture sur le mur du fond. Ils sont représentés les signes du zodiaque, un dieu à tête de lion enveloppé dans un serpent pour expliquer le passage du temps, le soleil et la lune. Sur les côtés de la scène centrale, dix différents petits carrés illustrent le mythe du dieu Mithra. L'accès au Mithraeum de Sainte Prisca est situé sur le côté droit de l'église.

La salle décorée a une chose particulièrement originale : la nudité du dieu Mithra et Saturne allongé modelé par des fragments d'amphores recouverts de stuc. Les fresques sur les murs représentent : à droite les sept degrés d'initiation au culte et à gauche la procession en l'honneur de Mithra et du Soleil.

Le Mithraeum du Circus Maximus a été découvert en 1931, pendant les travaux réalisés pour créer un dépôt du théâtre de l'Opéra. Il est situé près du petit côté du Circus Maximus, près des cages de départ des chariots (carceres).
Le Mithraeum du Circus Maximus, du IIIe siècle après JC, est composé d'une série de salles communicantes voûtées en berceau.
La première salle, une sacristie (apparitorium), donne accès à une salle dont les parois latérales ont deux niches ornées dans lesquelles étaient probablement placées de petites statues.
La troisième salle présente l'élément caractéristique du mithraeum : le podium en maçonnerie, où étaient assis les participants du banquet sacré. Un deuxième podium est situé aussi dans la dernière salle, qui est précédée d'une grande ouverture en arc. Au centre du sol se trouve un grand rond d'albâtre, dans un simple motif géométrique de marbre polychrome. À droite de l'arc se trouve un relief de Mithra Tauroctone.

Media gallery

Le tue utility